Tout Ressortissant Burkinabè résidant en France 

 Objet : Mise en place des démembrements

              de la CENI, en vue de la constitution

              du fichier électoral des Burkinabè

              résidant en France.

Madame, Monsieur,

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance qu’en prélude aux élections présidentielles, prévues en 2020, une mission de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) séjournera en République Française du 1er au 10 novembre 2019. Le but de cette mission est de mettre en place des démembrements de la CENI, dans la perspective de la constitution du fichier électorale des Burkinabè résidant en France.

Ce faisant, et conformément aux dispositions de la loi électorale, les démembrements à constituer sont au nombre de deux (02). Il s’agit en l’occurrence de la Commission Electorale Indépendante d’Ambassade (CEIAM) et de la Commission Electorale Indépendante de Consulat (CEIC), composée chacune de :

  • un (1) représentant des partis et formations politiques de la majorité présidentielle ;
  • un (1) représentant des partis et formations politiques de l’opposition ;
  • un (1) représentant de la Société Civile issu soit des Communautés Religieuses, soit des Autorités Coutumières ou d’Associations de défense des Droits humains.

A cet effet, les partis membres de la majorité présidentielle comme de l’opposition, ainsi que les organisations de la société civile sont invités, chacun en ce qui le concerne, à désigner deux (02) représentants munis de mandats afin qu’ils puissent prendre part à la désignation des six (06) représentants, dont trois (03) à la CEIAM et trois (03) à la CEIC, au cours d’une rencontre prévue le dimanche 10 novembre 2019 à 14 heures précises dans l’enceinte de l’Ambassade du Burkina Faso à Paris, sise au 159 Boulevard Haussmann.

 Ces six (06) représentants désignés, en plus du Trésorier de l’Ambassade et du Percepteur du Consulat Général seront immédiatement formés sur le formés le processus électoral.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur l’expression de ma considération distinguée.

   Adiara KOUSSOUBE/SAYAOGO

         Chevalier de l’Ordre National

Ampliation :

Monsieur l’Ambassadeur

du Burkina Faso à Paris

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*