Conseil des ministres : Le calendrier du Régime d’assurance maladie universelle a été adopté

Sous la présidence de Roch Kaboré, le traditionnel conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 24 janvier 2018. L’adoption du calendrier d’opérationnalisation du Régime d’assurance maladie universelle (RAMU), le décret portant nomination des commissaires de police, sont entre autres, les dossiers de fond qui ont été examinés au cours de cette session.

Au cours de cette rencontre hebdomadaire, le conseil a adopté le calendrier d’opérationnalisation du Régime d’assurance maladie universelle (RAMU) et ce, au titre du ministère de la fonction publique. Ce calendrier, aux dires du ministre de la communication, Rémis Dandjinou, permettra la création deux éléments essentiels que sont la Caisse nationale d’assurance maladie universelle et la Caisse d’assurance maladie des armées, dans le premier trimestre de l’année 2018. Aussi, selon le ministre de la communication, le gouvernement souhaite rendre effectif les différents outils d’expérimentation et les procédures de prise en charge à la fin du second trimestre de l’année.

Au département de la sécurité, le conseil a adopté deux décrets portant nomination de commissaires de police. Il s’agit notamment des passages aux grades de commissaires généraux, de commissaires divisionnaires et commissaires principaux de police. Selon le porte –parole du gouvernement, la loi prévoit que le passage de grade de commissaire soit constaté par un décret.

Le conseil s’est également penché sur la question du reversement du personnel du cadre paramilitaire des douanes. A cet effet, au titre du ministère de la fonction publique, le conseil a adopté un décret qui permet l’application de la loi 104-2015/CNT portant statut du personnel du cadre paramilitaire des douanes conformément aux dispositions des articles 187, 188, 189 de ladite loi. S’agissant du ministère de l’économie et des finances, le conseil a adopté deux décrets portant respectivement, classement indiciaire et régime indemnitaire applicables au personnel du cadre paramilitaire des douanes.

Pour ce qui des communications orales, le ministre de l’énergie a annoncé qu’il était sur le point d’entamer une procédure pour l’intention de réalisation de projets d’utilité publique, dans le cadre de la construction des centrales solaires photovoltaïques au profit des villes de Banfora, Ouahigouya, Orodara, Dédougou, Fada, Dori et Ouagadougou. Selon le ministre de la communication, le processus comporte 6 étapes et cette étape qui est la première, permettra de déclarer les zones d’utilité publique, de dédommager les personnes concernées et de trouver les accords avec les différentes collectivités.

Quant aux différentes grèves en cours, Rémis Dandjinou a rappelé que le gouvernement reste attaché au dialogue. Il a par ailleurs annoncé que les discussions se poursuivent avec les différents syndicats.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*