Mise en œuvre du PNDES : Les chefs de circonscription administrative du Burkina veulent mieux jour leur rôle

????????????????????????????????????

L’ensemble des gouverneurs, hauts-commissaires et préfets du Burkina étaient tous réunis à Ouagadougou, ce 18 janvier 2018, à l’occasion de la toute première conférence qui leur est dédiée et qui devrait être institutionnalisée désormais. Cette rencontre est l’occasion pour eux de prendre des directives du gouvernement dans le cadre de l’exercice de leur fonction, mais aussi poser leurs préoccupations.

Cette conférence se tient dans un contexte marqué par des remous tant sociaux, économiques que sécuritaires. « Dans un tel contexte, les constructions mentales doivent évoluer vers un changement de paradigme dans la manière de concevoir, de conduire et de gérer les choses de la vie, surtout lorsqu’on est amené à contribuer activement à la destinée d’un peuple, d’une nation. Nous devons donc mener la réflexion pour trouver ensemble des solutions innovantes qui enrichissent nos pratiques quotidiennes et apportent des réponses à nos difficultés nous rendant du même coup efficaces et utiles aux populations », a précisé Siméon Sawadogo, le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Le ministre de tutelle des chefs de circonscription administrative n’a pas manqué de leur adressé ses encouragements pour les sacrifices consentis chaque jour pour porter haut « le drapeau de notre pays jusqu’au plus petit hameau de culture ».

La présente conférence se veut une opportunité pour les représentants du chef de l’Etat dans les différentes circonscriptions administratives de renforcer leurs capacités dans le suivi et la coordination, au plan local, des politiques publiques en général et du PNDES en particulier. C’est pourquoi, une journée durant, les participants à cette rencontre ont eu l’occasion de :

- échanger directement avec le chef du gouvernement sur le rôle dans la mise en œuvre du PNDES et les difficultés rencontrées ;

- faire des propositions concrètes pour une coordination efficace et une mise en œuvre du PNDES au niveau régional, provincial et départemental ;

- échanger sur les difficultés dans l’accompagnement, l’appui-conseil des collectivités territoriales et dans l’exercice de la tutelle rapprochée.

« Cette rencontre revêt une importance capitale car le ministère en charge de l’administration du territoire et de la décentralisation se trouve au cœur du dispositif de mise en œuvre des politiques publiques », a rappelé Siméon Sawadogo, lors de son allocution au cours de la cérémonie d’ouverture. Tout en se disant déterminé à œuvrer avec eux à bâtir une administration territoriale performante et respectée, le ministre Sawadogo leur a adressé des félicitations pour les efforts consentis au quotidien, au service de la nation.

Le clou de la rencontre a été les échanges directs avec le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba. Nous y reviendrons.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*