Échange des permis de conduire burkinabè en France

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance que par note verbale référencée FAE/SAEJ/CEJ n°2019-0301758 du 14 mai 2019, dont copie ci-joint, le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères de la République française a informé l’Ambassade du Burkina Faso, qu’en raison de l’harmonisation européenne en matière de conditions de délivrance de permis de conduire, la France a procédé à la réforme de son dispositif d’échange de permis de conduire étrangers.

Ce faisant, « les conditions de délivrance des permis de conduire au Burkina Faso s’étant avérées, après examen attentif, très différents des critères français et européens, les permis de conduire burkinabè ne pourront plus être échangés en France à compter du 1er septembre 2019. »

Toutefois, « les permis de conduire burkinabè régulièrement délivrés resteront reconnus en France, tant qu’ils sont accompagnés d’une traduction en français ou d’un permis de conduire international, pour une durée d’un an à compter de l’établissement en France de leur titulaire ».

« Les titulaires d’un permis de conduire burkinabè devront, pour continuer de conduire en France après expiration de ce délai d’un an, obtenir dans l’intervalle le permis de conduire français par examen. »

« Les titulaires de titres de séjour spéciaux délivrés par le Ministère des Affaires Etrangères français (diplomates ou fonctionnaires internationaux en poste en France) et les étudiants continuent de bénéficier de la reconnaissance de leur permis de conduire burkinabè durant la durée de leur mission ou de leurs études en France. »

Sachant compter sur votre constante collaboration, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

                Adiara KOUSSOUBE/SAYAOGO

                      Chevalier de l’Ordre National

Ampliation :

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur

du Burkina Faso à Paris

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*